Menorah juive à 7 branches
Menorah juive à 7 branches
Menorah juive à 7 branches
Menorah juive à 7 branches

Menorah juive à 7 branches

Prix régulier €34,90 Épargnez Liquid error (product-template line 117): Computation results in '-Infinity'%
0 en stock


  • En stock | Expédié sous 48h avec Colissimo Suivi
  • Une question? Notre service client vous répond en moins de 24h toute la semaine par email, ou par téléphone.
  • Votre article ne vous convient pas ? Nous vous l'échangeons gratuitement contre un autre modèle. 

Une menorah est une menorah de 7 pièces utilisée lors de certains festivals comme amulette juive de bonne chance.

  • Symbole d'unité et d'appartenance aux Juifs
  • Utilisé pour de nombreux festivals (dont Hanukkah)
  • La signification spirituelle et religieuse de ce chandelier n'est pas seulement profonde
  • En relation avec la destruction du Temple de Salomon à Jérusalem
  • Taille : 11 x 9,2 cm
  • Les remboursements sont disponibles à tout moment (voir notre politique de retour)
  • Livraison standard gratuite

Symbole religieux juif ? Candélabre, quelle est l'histoire de ce chandelier à 7 branches ?

Les menorahs sont des objets utilisés dans de nombreuses cérémonies religieuses dans le judaïsme. Cette menorah à 7 branches symbolise en fait l'ancien et le nouvel Israël.

La première mention de chandeliers se trouve dans le Livre de l'Exode. On dit que la forme des sept chandeliers a été révélée à Moïse par Dieu au sommet du mont Sinaï.

Selon le Livre des Rois, l'entrée du Temple de Salomon était décorée de 10 chandeliers d'or. Après leur retour d'exil à Babylone, les Juifs ont commencé à construire un deuxième temple et y ont placé à nouveau une sainte menorah à 7 branches.

Sous l'occupation romaine, le temple a été profané... les chandeliers ont été pris de la terre d'Israël.

Depuis, la menorah compte 7 branches et un porte-bonheur symbolique juif, véritable symbole de ralliement de toute la nation.

Sachez que, selon le Talmud, la reconstruction des chandeliers n'est autorisée qu'après la reconstruction du temple. Ainsi, les chandeliers juifs que nous pouvons voir maintenant ne sont que des contrefaçons, un hommage... mais en aucun cas l'original !