Fer à cheval
Fer à cheval
Fer à cheval
Fer à cheval
Fer à cheval
Fer à cheval

Fer à cheval

Prix régulier €11,90 Épargnez Liquid error (product-template line 117): Computation results in '-Infinity'%
-1 en stock


Tout le monde connaît le fer à cheval, mais qui connaît vraiment l'origine de ce porte-bonheur européen ?

  • Fer à cheval de style classique
  • Le porte-bonheur le plus populaire au monde
  • Une grande communauté d'amateurs trouve de nombreuses utilisations pour les fers à cheval
  • C'est surtout une question de protection contre les démons ou les mauvais esprits
  • Taille : 7x6cm
  • Les remboursements sont disponibles à tout moment (voir notre politique de retour)
  • Livraison standard gratuite

Horseshoe, quelle est son histoire ? et son origine ?

On peut en fait vous donner deux réponses : il y a les légendes et les suppositions des historiens.

Commençons par la légende.

Il y avait un forgeron nommé Dunstan, et un jour le diable l'a contacté et lui a demandé de lui faire une faveur.

Dunstan a en fait dû forger les fers pour lui donner des sabots. Tout semblait indiquer que le forgeron s'était trompé, mais il renversa habilement la situation...

Dunstan a en fait cloué la barre de fer si fort que le diable s'est renversé de douleur.

Pour le libérer de cette misère, il fit au méchant une promesse : il n'aurait plus le droit d'entrer dans la maison avec le fer à cheval sur le mur.

Dunstan est devenu plus tard archevêque de Cantorbéry et a été nommé Saint Dunstan.

Le fer à cheval est donc avant tout un porte-bonheur chrétien !

C'est encore une légende, c'est vrai, mais cela en dit long sur l'attachement des Européens au fer à cheval.

Bref, voyons maintenant ce que nous disent les historiens...

Les Chaldéens sont un ancien peuple nomade qui a habité l'Europe il y a des milliers d'années. Des fouilles archéologiques ont révélé à leur sujet des éléments surprenants.

En bref, ces personnes semblent utiliser le fer à cheval comme représentation de leur déesse de la lune.

Tout au long du Moyen Âge, on croyait que les mauvais esprits avaient peur des chevaux (et donc des fers à cheval). Alors cette tradition vient peut-être directement de l'ancienne civilisation chaldéenne... intéressant !

En tout cas, à cette époque, les femmes condamnées pour sorcellerie étaient surtout enterrées avec des fers à cheval cloués sur des cercueils pour empêcher leur résurrection.

Une chose est sûre : le fer peut être considéré comme le principal porte-bonheur en Europe. Quelle que soit la perspective que vous choisissez, c'est toujours le symbole le plus important.

Nos clients aiment également...