Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)
Hei matau (ou pendentif du hameçon)

Hei matau (ou pendentif du hameçon)

Prix régulier €29,90 Épargnez Liquid error (product-template line 117): Computation results in '-Infinity'%
0 en stock


  • En stock | Expédié sous 48h avec Colissimo Suivi
  • Une question? Notre service client vous répond en moins de 24h toute la semaine par email, ou par téléphone.
  • Votre article ne vous convient pas ? Nous vous l'échangeons gratuitement contre un autre modèle. 

Ici, nous vous montrons le hei matau (ou pendentif crochet), un porte-bonheur maori avec une histoire déroutante.

  • porte-bonheur porté par de nombreux marins et pêcheurs
  • Prospérité dans la culture maorie
  • populaire dans la culture surf
  • Matière : os
  • Taille du pendentif : 4,7 x 3 cm
  • Les remboursements sont disponibles à tout moment (voir notre politique de retour)
  • Livraison standard gratuite

Salut Matao ? Pendentif crochet ? qu'est-ce que c'est ?

En fait, le mot Mori pour décrire ce pendentif crochet est "hei matau".

Pour eux, ce porte-bonheur est un symbole de prospérité : dans le Pacifique, une grande partie de la nourriture provient de la mer.

Ainsi pour les maoris, un bon crochet est synonyme de festin.

Un hei matau (ou pendentif crochet) est une sculpture, généralement en os ou en pierre, en forme d'hameçon très stylisé.

En fait, l'aspect particulier du hei matau trouve son origine dans la légende maorie.

Il y a des siècles, un marin courageux essayait d'attraper un gros poisson avec seulement l'aide d'un hameçon et d'une ligne. Après des jours et des nuits de combats, le pêcheur a finalement conquis sa proie.

Dès qu'il est sorti de l'eau, il a eu une fameuse surprise : au lieu de poisson, il a attrapé... la Nouvelle-Zélande !

Oui, dans la mythologie maorie, le pays est sorti de l'eau grâce au hei matau. L'histoire semble absurde, mais elle reflète le lien profond de ce porte-bonheur polynésien avec la mer.

De plus, à partir de ce jour, les gens portaient des hei matau (ou pendentifs à crochet) pour assurer une bonne prise.

Si vous ressentez également un lien avec la mer, ce pendentif est peut-être fait pour vous.