Scarabée dans la résine
Scarabée dans la résine
Scarabée dans la résine
Scarabée dans la résine

Scarabée dans la résine

Prix régulier €47,90 Épargnez Liquid error (product-template line 117): Computation results in '-Infinity'%
0 en stock


Nous sommes très fiers de vous présenter ce véritable scarabée en résine.

  • La meilleure façon d'obtenir la puissance fournie par la coccinelle
  • Identique à certains coléoptères congelés dans de l'ambre trouvés dans des tombes égyptiennes
  • Conçu pour être utilisé comme pendentif
  • Dimensions : 7,5 x 4 x 2 cm
  • Les remboursements sont disponibles à tout moment (voir notre politique de retour)
  • Livraison standard gratuite

Des coléoptères en résine ? Est-ce nouveau d'essayer d'élever des animaux chanceux ?

Pas vraiment.

Toutes les cultures sur Terre ont élevé les animaux au rang de porte-bonheur.

Par conséquent, les peintures, statues et autres symboles sont très courants.

Si vous connaissez notre site internet, vous savez déjà tout cela.

Cependant, certains peuples sont connus pour leurs habitudes... surprenantes, c'est le moins qu'on puisse dire.

C'était le cas des Égyptiens.

Les chercheurs ont trouvé des coléoptères du figuier dans l'ambre dans toute l'Égypte.

Cela peut nous sembler étrange, mais il y a une explication.

Les historiens pensent qu'ils n'étaient que des porte-bonheur pour le peuple égyptien.

Dans l'empire du pharaon, le scarabée était considéré comme un symbole du soleil, en particulier de son mouvement éternel dans le ciel.

Une raison satisfaisante peut être l'habitude de l'animal de faire rouler de petites boules de bouse sur des distances parfois impressionnantes.

Les Égyptiens associaient naturellement ce mouvement au mouvement du soleil.

Il existe d'autres théories plus spirituelles que nous ne vous présenterons pas ici.

Quoi qu'il en soit, placer ce scarabée dans de l'acrylique est une tradition qui remonte à des milliers d'années.

Alors imaginez un prêtre égyptien préparant ce scarabée porte-bonheur.

Maintenant, imaginez-le entre vos mains... cool, n'est-ce pas ?